jeudi 12 février 2015

« Le gras, c'est la vie » - 5 recettes beauté à base d'huile d'olive


Salut mes petits poulets braisés. Je suis de retour (pour vous jouer un mauvais tour ahah qu'est ce qu'on se marre) sur le blog, motivée comme jamais pour pondre des articles à tout va. On va recommencer doucement avec un article beauté (enfin "beauté, je vois pas trop en quoi se mettre de l'huile d'olive sur la ganache peut être considéré comme beau, mais bon).

Plantons le décor. Dimanche, journée pluvieuse, mode pyjama-toute-la-journée : on. "Tiens, je me ferais bien une petite routine beauté pour me remettre à neuf... Oh damn, la moitié de mes produits sont périmés / secs / nuls / introuvables-ohlala-pourquoijerangejamaisrienputain". Pas de panique jeune escalope, j'ai trouvé la solution ultime : l'huile d'olive (explosion en fond, suivie d'une musique épique comme dans Inception).

En effet cette huile végétale issue d'un fruit (oui parce que l'olive est en fruit en fait, boum, surprise motherfucker) est pleine de vitamines, notamment A, E, C et D. Elle est également très nourrissante, soigne les irritations et favorise la cicatrisation de la peau (en plus de permettre de cuisiner bien gras). Je vais donc vous révéler plein de petits tips (comme on dit dans le milieu) pour prendre soin de vous facilement grâce à cette huile miracle.


1 • Pour les cheveux
L'idéal est de commencer par les cheveux, comme ça ils auront le temps de bien absorber l'huile (onomnomnomnom) pendant que vous vaquerez à vos occupations. Pour avoir des cheveux bien brillants, le secret est donc le masque à l'huile d'olive (une fois par semaine, de préférence). Vous pouvez augmenter le level d'odeur étrange (mais aussi de bienfaits) en mélangeant l'huile avec par exemple de l'avocat, du jaune d’œuf ou du miel. Laissez poser tout ça autant de temps que vous le sentez (mais au minimum une bonne heure), rincez bien et faites 1 ou 2 shampoings. Une fois vos cheveux secs, constatez la brillance et secouez la tête à toute occasion pour montrer au monde à quel point vous êtes fabulous.

2 • Pour le corps
Mélangez votre huile d'olive avec du gros sel. L'idéal est de faire cette terrible boucherie dans votre douche, d'autant plus que le gommage se fait sur peau humide. Frottez vous allègrement le corps (avec des mouvements circulaires - roll roll roll - je fais très bien les bruitages, je sais), et insistez bien sur les endroits glamour comme les coudes ou les talons. Une fois rincée, vous vous sentirez libérée (délivrééée) de ces affreuses peaux mortes, et même si le gommage décape, l'huile d'olive sera là pour vous secourir et assouplir votre peau.
Elle peut également être utilisée pure (toujours avec quelques gouttes) pour calmer les irritations après le rasage par exemple, ou mélangée avec une crème pour satiner la peau.

3 • Pour la bouche
Vous avez acheté un superbe rouge à lèvres que vous voulez porter tout de suite, là, maintenant. Pas de chance, vos lèvres sont gercées à mort et le rendu est donc ignoble. La solution se trouve une fois de plus dans votre cuisine. Une cuillère à café d'huile d'olive, on mélange avec la même quantité de sucre (pas du sel hein, sinon ça pique et on se jette au sol en hurlant), et on exfolie ses lèvres. Les petites peaux disgracieuses vont alors disparaître. Le gommage facilite aussi la circulation sanguine : vos lèvres seront donc un peu plus rosées que d'habitude. Pour prolonger les bienfaits du gommage, vous pouvez le faire avant d'aller dormir et appliquer une bonne couche d'Homéoplasmine sur vos lèvres juste après.



4 • Pour les ongles
Pour avoir de beaux ongles, il suffit de les tremper assez régulièrement dans un bain d'huile d'olive (vous pouvez aussi rajouter un peu de citron) pendant dix minutes. En plus d'être extrêmement agréable et zenifiant, le bain d'huile rendra vos ongles hyper forts (comme Hulk, mais en ongles) puisque la kératine sera contente d'être nourrie. Vous pouvez en profiter pour vous faire de petits massages de main afin qu'elles soient douces comme un duvet de caneton.


5 • Pour le visage
Sur notre mignonne ganache, l'huile d'olive peut être multi-usages. Sachez qu'en cas de force majeure (par exemple si vous ne dormez pas chez vous et que vous n'avez pas de démaquillant), il est très facile de se démaquiller avec de l'huile d'olive. Bon, si vous dormez pour la première fois chez un garçon choupi il vaudra mieux éviter. Mais à part ça, il suffit de mettre un peu d'huile sur un coton, frotter et rincer à l'eau. Même pas besoin de crème de nuit puisque l'huile aura nourri votre peau. Les cils profiteront également des bienfaits de l'huile et sortiront fortifiés de cette expérience (gloire \o/).

Vous pouvez aussi vous servir de l'huile d'olive comme masque (très) nourrissant une à deux fois par semaine, le soir. Si votre peau est mixte : mélangez votre crème de nuit avec quelques gouttes d'huile d'olive. Pour les peaux sèches, appliquez directement l'huile sur le visage (mais toujours quelques gouttes, inutiles de commencer une vinaigrette sur vos joues). Au fil des applications, le teint est unifié, la peau nourrie et adios les petites cicatrices et autres tâches !


J'espère que ces petits conseils vous seront utiles et vous aideront à être toutes belles et bien lustrées. Je vous embrasse sur la truffe et vous dit à bientôt mes petites vinaigrettes.

jeudi 28 août 2014

Critique : "Iron Man | Le manuel"


Voilà plusieurs semaines que je suis en possession du Graal. En me baladant chez Cultura, je suis tombée tout à fait par hasard sur le manuel d'Iron Man, présenté à côté du rayon comics. Tournant de l'oeil à cause de sa beauté (et de son prix), je me décide à l'acheter. Le soir venu, la surprise était totale.


A première vue, on pourrait penser qu'il s'agit d'une sorte d'Artbook. En réalité, ça se rapproche d'un manuel ludique, un guide permettant de tout comprendre sur l'univers d'Iron Man. Au début, un préface nous permet de comprendre que c'est Jarvis, l'intelligence artificielle mise au point par Tony Stark qui va être le narrateur tout au long du manuel. Celui-ci est d'ailleurs de base adressé à Pepper Potts, de manière à ce qu'elle soit au courant du déroulement des événements passés entre le premier et le dernier film (Avengers compris).


Le manuel compte sept chapitres, comprenant plusieurs sous-parties. Chaque chapitre est considéré comme un dossier numérique, le sommaire est donc appelé "Navigation", et propose les 7 choix suivants :
  • 01. Comprendre Tony Stark
  • 02. Stark Industries, une tradition d'innovations
  • 03. Forger Iron Man
  • 04. La maison et l'atelier
  • 05. Armement : les armures d'Iron Man
  • 06. Menaces globales
  • 07. Les alliés de Mr. Stark

Les grandes lignes de l'histoire de Tony Stark, de son entreprise et de l'armure sont rappelées, et toujours complétées par des détails sur l'univers d'Iron Man. Ainsi, le lecteur pourra en découvrir un peu plus sur le profil psychologique et la vie familiale de Tony, par exemple. Les textes sont courts, mais cela ne lèse pas les explications. Dans ce manuel, rien n'est laissé au hasard, toutes les facettes du super-héros et de ses aventures sont expliquées.


Selon moi, "Iron Man : Le manuel" repose sur deux points forts. 
Tout d'abord, son esthétique. Le manuel est juste super beau. Le réacteur Arc sur la couverture donne une côté sobre qui pousse à ouvrir le livre par curiosité. A l'intérieur, la sobriété n'est plus de mise. Sur fond bleu nuit, les photos colorées des films et le texte gris métallisé se détachent à merveille. Le papier est d'excellente qualité, la texture est entre le papier photo et le papier glacé. En plus des explications très complètes et des magnifiques photos, des dizaines de "goodies" apportent un plus à ce manuel : schémas du réacteur Arc et de l'armure Mark I, billet de la Stark Expo ou encore messages post-it rédigés par Pepper, tout est fait pour que le lecteur soit totalement immergé dans l'univers d'Iron Man.


Le deuxième point fort est incontestablement le chapitre 05, consacré à l'Iron Legion. Avec des pages dépliantes, toutes les armures d'Iron Man sont décrites et présentées en photo sous toutes les coutures. On découvre alors des armures presque inédites, aux fonctions multiples. Et ça, ça fait vraiment rêver.

Côté points négatifs, je n'en ai trouvé qu'un seul : les fautes d'orthographe. Et oui, ça m'a paru bizarre mais après vérification, deux ou trois petites fautes se sont glissées dans le manuel. Il me semble qu'il vient à peine d'être traduit en français, donc les prochains manuels imprimés seront certainement corrigés. Rassurez-vous, il n'y a pas une faute tous les trois mots, ça ne gâche en rien le plaisir de lire ce manuel.


Vous l'aurez compris, "Iron Man : le manuel" m'a conquise et plaira très certainement aux amateurs de l'univers d'Iron Man, ou même à ceux qui voudront en apprendre plus à ce sujet.

IRON MAN : LE MANUEL
Publié en 2013 aux USA sous le titre original : Iron Man manual
Publié en France en juin 2014
Éditeur : Huginn & Muninn
151 pages 
~ 39,95€ (Fnac / Cultura)